Il faut plus de surveillance pour les casinos de Macao dit Pékin

Le gouvernement central chinois s’attend à ce que Macao renforce la réglementation de son industrie du jeu et intensifie ses efforts pour diversifier le secteur en proposant d’autres produits non liés au jeu.

C’est ce qu’a déclaré le mardi 6 Mars Fu Ziying, le fonctionnaire de Pékin qui fait office de principal point de contact quotidien entre la ville et les autorités nationales. M. Fu, directeur du Bureau de liaison du Gouvernement populaire central dans la région administrative spéciale de Macao, aurait fait suivre les commentaires de Beijing aux délégués de Macao à l’Assemblée populaire nationale.

La rencontre entre M. Fu et les délégués de Macao a eu lieu au début de ce qui est connu en Chine sous le nom de « Deux sessions » – les réunions annuelles de l’assemblée législative nationale, l’Assemblée populaire nationale, et le principal organe politique consultatif du pays, la Conférence consultative politique du peuple chinois.

Les médias chinois du continent et de Macao ont rapporté que le fonctionnaire a déclaré que Macao devrait renforcer la réglementation de l’industrie du jeu et concentrer ses efforts sur la gestion des risques économiques et financiers.

En ce qui concerne l’examen opérationnel quotidien de l’industrie des casinos, il est apparu la semaine dernière que les représentants de l’industrie des casinos de Macao s’étaient engagés auprès des autorités de la ville à contribuer à la lutte contre le change illicite de devises qui aurait eu lieu dans les casinos de la ville ou à proximité.

M. Fu a mentionné dans ses remarques de mardi que le gouvernement de Macao devrait s’assurer qu’il surveille efficacement les tendances de l’activité de jeu de la ville et qu’il suit également les conditions économiques extérieures qui pourraient éventuellement affecter cette activité, a ajouté M. Fu.

Le fonctionnaire a en outre déclaré que le gouvernement de Macao devrait continuer à fournir des conseils aux exploitants de casinos en termes de « diversification » de leur développement, notamment par le biais d’offres hors jeux. Il a parlé en termes positifs des efforts déployés jusqu’à présent par les exploitants de casinos de Macao en ce qui concerne les activités non liées aux jeux, telles que la fourniture d’installations commerciales et d’espaces pour les congrès et les expositions, et a déclaré que ces efforts devaient se poursuivre.

Liste des meilleurs casinos de Macao sur Tripadvisor.

Centre et ‘Plate-forme’.

Le représentant de Pékin a souligné que Macao devrait faire de nouveaux efforts pour cultiver de nouvelles industries et poursuivre le travail sur le thème « Un centre, une plate-forme ».

Il s’agissait de faire en sorte que Macao ne soit pas aussi dépendant des touristes chinois et d’utiliser les liens historiques de Macao avec le monde pour renforcer les liens commerciaux, économiques et culturels entre cette communauté linguistique et la Chine. Au niveau local, l’approche est également appelée, respectivement, aspirations pour Macao d’être un « centre mondial du tourisme et des loisirs » et une « plate-forme de services de coopération commerciale et commerciale entre la Chine et les pays lusophones ».

M. Fu aurait dit de Macao : « Il n’y a pas beaucoup de place pour nous – un endroit de seulement 30 kilomètres carrés (11,6 milles carrés) et 600 000 personnes – pour passer à autre chose. Comment réaliser une transition[de l’économie] et la rendre plus diversifiée ? Je pense que le seul et important moyen est de s’intégrer activement dans le plan de développement national. »

Le fonctionnaire a noté que Macao pourrait jouer un rôle dans la stratégie de la Chine concernant la région du Guangdong-Hong Kong-Macau Greater Bay – une initiative du gouvernement central visant à intégrer l’économie et la population de la province du Guangdong de la Chine continentale à celles de Macao et de Hong Kong – comme une voie de diversification économique locale.

M. Fu a été nommé chef du Bureau de liaison à Macao fin décembre, à la suite du décès de son prédécesseur à Macao. M. Fu était représentant chinois du commerce international et vice-ministre du commerce depuis mars 2017, après avoir travaillé pendant de nombreuses années au sein du ministère du gouvernement qui est devenu l’actuel ministère du Commerce.

Vers une économie digitale?

Pendant ce temps, une autre perspective de diversification pour Macao c’est le digital avec non seulement l’arrivée de casinos en ligne sur son territoire avec la première licence octroyée en début de 2019 qui permet aux joueurs locaux de tenter leur chance sur le site de tropezia palace et bientôt d’autres casinos en ligne vont venir s’ajouter à la liste.

Mais d’autres entreprises du numériques ont fait savoir leur intérêt pour Macao si les autorités locales arrivent à se mettre d’accord sur des primes intéressantes pour les entreprises étrangères. Parmi elles, le site de référence casino français a fait savoir via son directeur (profil sur about.me) Patrick Lambert que l’entreprise serait prête à déménager dans la capitale mondiale du jeu si les avantages offerts par Macao deviennent plus attractifs dans le futur. Affaire à suivre.